Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 15:50

l'alcazar (2)

Chaque année, le restaurant l'Alcazar partage ses cuisines avec les candidats de Top chef pour quelques mois, d'où le concept d'un restaurant éphémère. Une vingtaine de candidats se succèdent pour concocter un menu qui change tous les mois...

Ce jour-là, nous avons pu apprécier la présence de Noémie qui a pris le temps de venir en salle discuter avec chacun des clients. Quentin était également présent mais beaucoup plus en retrait.

Les entrées:

l'alcazar (3)

Burratina, tartare de tomate, courgette et mangue, tuile de pain fumé (simple mais bien assaisonné)

l'alcazar (5)

Effiloché de paleron de boeuf, royale d'oignons, crème de cèpes, un délice!

l'alcazar (4)

Gambas, tartare de bar et abricots, vinaigrette framboise

Les plats

l'alcazar (6)

Cabillaud en croûte d'abricot sec, amandes torréfiées, purée vitelotte

l'alcazar (7)

Pluma ibérique, carotte blanche, radis glaçon à la crème de cassis (apparemment, il y a eu un loupé dans l'accompagnement puisque l'accompagnement était le même que l'assiette ci-dessous qui correspondait à un autre plat)

l'alcazar (8)

Quasi de veau rôti, crispy de cébètte, mousseline de racine, persil, céleri et pomme (pas emballée du tout par ce plat, accompagnement fade, viande trop cuite, sans intérêt)

Le dessert

l'alcazar (9)

Moelleux chocolat coeur coulant, crème gacée gingembre 

Noémie nous l'a si bien vendu qu'on s'est laissé tenté par le même dessert. Dommage il n'était pas parfait à mon goût, la farine était trop présente en bouche et la crème glacée ne l'était pas vraiment. Il ne manquait pas grand chose pour que ce dessert soit top!

l-alcazar--1--copie-1.JPG

Le prix du menu n'est pas donné, 37€ (entrée-plat-dessert). Perso, j'ai été un peu déçue par l'inégalité des assiettes qui se sont succédées. Un bilan mitigé pour ma part surtout vu le prix du menu!

Restaurant Top Chef à l'Alcazar, 62 rue Mazarine, 75006 Paris

Published by helene06 - dans restaurants
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 04:55

gentle gourmet café (1)

Avec les copines, on est toujours partantes pour allez tester une nouvelle adresse, avec un concept sympa. Ce restaurant nous a permis de partir à la découverte de la bistronomie bio végétale. Ici pas de viande, une cuisine entièrement vegan, c'est à dire d'origine exclusivement végétale, préparé avec des produits de saison, bref un concept plutôt innovateur car très peu de restaurants se lancent dans cette aventure.

L'accueil est plutôt accueillant, à l'allure sobre, mais chic. Et les assiettes qui défilent sont plutôt copieuses...

gentle gourmet café (3)

Super salade de pois chiche marinés au citron et à l'ail, dés de potiron rôtis, goji séchés, pépites de courges sur un lit de jeunes pousses. Une assiette bien assaisonnée, et très copieuse...

gentle gourmet café (2)

Salade Honfleur de 3 beignets de fromages végétal sur un lit de jeunes pousses, lamelles de pommes et noix. Mention spéciale pour le fromage végétal: une découverte étonnante, on en mangerait bien encore...

gentle gourmet café (4)

Burger de champignon Portobello mariné avec des oignons caramélisés, servi avec des pommes de terre à l'ail et un aioli végétal

gentle gourmet café (5)

Croustillant de tofu à l'aneth et citron, accompagné d'un sauté de légumes verts et d'une purée de yuca aux herbes

gentle gourmet café (7)

Tarte tatin aux mangues caramélisées

gentle gourmet café (8)

Crème brûlée au grand Marnier et oranges confites.

Des assiettes copieuses et gourmandes, goûteuses et originales. La carte change au fil des saisons. Vous pouvez la retrouver directement sur le site.

Gentle Gourmet Café, 24 Bd de la Bastille, 75012 Paris

tél: 01.43.43. 48.49

Published by helene06 - dans restaurants
commenter cet article
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 10:15

pirouette (3)

Je vais vous épargner la petite comptine qui pourrait bien aller avec, quoique je l'ai bien en tête en pensant au nom de ce restaurant. Et je pourrais même rajouter que de venir manger dans ce restaurant vous rendra aussi heureux que cette douce musique (pirouette, cacahuète!).

Au départ, tout est parti de là, chez Foodbox, qui a réussi à éveiller ma curiosité avec ses belles photos. Elle a su me convaincre alors j'y suis allée jeter un coup d'oeil et surtout un bon coup de fourchette... 

pirouette (1)

Le cadre est sobre, mais chic et sans chichis. Les grandes baies vitrées laissent entrer la lumière et on s'est même dit qu'il fairait bon de revenir même sous un ciel grisâtre pour savourer cette luminosité à notre table.

pirouette (10)

Un mur entier finit de dresser le cadre du lieu. Ici, on laisse la place aux amateurs de bon vin et de bonne "bouffe".

Pour ma part, je suis venue en 1er lieu pour l'assiette (plus connaisseuse de ce qu'il y a dans mon assiette que dans mon verre). Voyons donc voir ce qu'il y avait au menu ce jour-là...

pirouette--2-.JPG

On peut opter pour la formule déjeuner à 18€ avec une entrée et un plat du jour, mais finalement on se laisse tenter par le menu complet à 40€ (entrée, plat et dessert).

pirouette (5)

Les assiettes sont de vraies oeuvres d'art. On les savoure des yeux avant d'oser d'y planter sa fourchette. Avouez que c'est beau quand même!

Artichaut poivrade, poulpe grillé, lomo (un mélange suprenant mais très interréssant avec un assaisonnement parfait) 

pirouette (4)

Oeuf parfait, crème parmesan, endives caramélisées et grison (un oeuf cuit à basse température qui porte bien son nom, accompagné d'une crème au parmesan, d' endives caramélisées terriblement fondantes). Si l'oeuf est parfait, le tout est juste terrible!

Les plats:

pirouette (6)

Espadon confit, cébette grillée, pied de porc pané, pomélos (un poisson à la chair tendre, des cébettes légèrement croquantes, des pieds de porc pané et quelques pomélos pour rafraîchir le tout)

pirouette (7)

Epaule d'agneau "Lozère", oignon, darphin, piment doux (une portion de viande généreuse, ultra tendre et très goûteuse, une galette de pomme de terre croquante et moelleuse à coeur, un jus parfait)

Le dessert 

pirouette (8)

Tarte mascarpone, caramel café et glace passion (une mousse au mascarpone posée sur une croûte au spéculoos, un caramel  bien corsé, des miettes de spéculoos et une glace au fruit de la passion qui nous a totalement fait fondre...)

pirouette (9)

Oh punaise! Que le temps puisse s'arrêter!

Bilan du moment: cuissons, assaisonnements, accords, on est totalement conquises, on reviendra vite! 

Seul petit bémol, le restaurant est un peu bruyant, mais les serveurs sont très sympathiques et sont très présents pour nous faire passer un agréable moment.

Pirouette, 5 rue Mondétour, 01 40 26 47 81

Et on a clôturé notre journée par un bref passage à L'éclair de Génie, pâtisserie de Christophe Adam, spécialisée dans les éclairs (j'en ai déjà parlé ici), rien à dire ils sont juste parfaits, peut-être un peu trop petits...

l-eclair-de-genie.JPG

Published by helene06 - dans restaurants
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 17:15

big fernand (1)

J'adore les bonnes adresses à tester sur Paris... Que ce soit du resto chic et plutôt tendance au burger où on se refile la bonne adresse. Big Fernand en fait partie.

On fait la queue sur le trottoir mais l'attente n'est pas bien longue. Pour nous faire patienter, on nous apporte la carte jusque dans la rue, histoire de faire passer le temps.

Lorsqu'on s'approche enfin du comptoir, le choix est déjà fait! Moi j'ai opté pour une formule bien grasse à 15€ qui se compose d'un burger Bartholomé ( boeuf, fromage à raclette, poitrine de porc fumé et oignons confit) avec quelques fernandines (frites maison, épluchées sur place) et d'une boisson.

Il ne reste plus qu'à se faire une toute petite place sur les tables à l'intérieur pour savourer son repas comme des voraces. La viande est tendre, cuite à point, le pain est moelleux, un bon assaisonnement. Bref, il était parfait! Quant aux frites, bien fraîches et croustillantes, miam!

big fernand (2)

On se réserve une toute petite place pour aller jeter un coup d'oeil dans la boutique à emporter de Christophe Michalak, qui se situe juste en face... Mais ça, c'est une autre histoire...

Big Fernand, 55 rue du Faubourg Poissonnière, 75009 Paris, tél: 01.73.70.51.52, sans réservation

Published by helene06 - dans restaurants
commenter cet article
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 14:30

l'axel (2)

Il y a quelques mois de cela, nous fêtions comme il se doit nos 10 ans de mariage, entouré de nos proches, autour d'un buffet à la maison. Une belle journée, riche en émotion qui restera gravée dans nos mémoires...

Malgré tout, nous avons également voulu marquer cette date autour d'une belle table, rien que tous les 2, en amoureux. Notre choix s'est porté sur ce restaurant: l'Axel. Le jeune chef Kunihisa Goto, d'origine japonaise, est un passionné de la gastronomie française. Les produits sont travaillés avec soin et beaucoup de classe. Son talent lui a valu d'obtenir une étoile au guide Michelin en février 2013. Une adresse très prometteuse...

Quand au service, il était juste impeccable; une équipe jeune et dynamique, en parfaite synchronisation avec la cuisine, ce qui nous a valu une succession de plats parfaitement excecutés, des cuissons bien maîtrisées, des associations parfois surprenantes mais sans aucune fausse note.

l'axel (6)

Apéritif: Crémant de Loire, coulis de fruit de la passion et vanille

- Cromesquis de brie de Meaux

- Feuille de brick, gelée de gambas et poulet fermier

- dans la verrine: chair de tourteaux, daikon et jus de cresson

l'axel (8)

Mise en bouche: flan de foie gras, écume de haddock (qui aurait pensé que cette association terre-mer pouvait fonctionner aussi bien?)

l'axel (10)

1ère entrée: écume d'huître aux fruits de la passion, toast au caviar d'Aquitaine, rouleau de homard

l'axel (12)

2ème entrée: Oeuf translucide, lasagnes aux cèpes, jus de cèpes, truffe d'été, crumble de pata negra

l'axel (13)

1er plat: turbot rôti, vinaigrette au yuzu, moelle de boeuf, tombée d'épinards, concombre, barde de turbot

l'axel (14)

2ème plat: ris de veau poêlé en croûte de persil, purée de cèpes, bouillon de volaille et jus de cèpes

l'axel (16)

Plateau de fromage: tomme de vache, orvanais, saint nectaire et fontainebleau réalisé par le chef lui-même

l'axel (17)

Pré-dessert: coulis d'ananas, gelée de menthe, mousse à l'hibiscus

l'axel (19)

Dessert: sablé breton, crème mascarpone au caramel, coulis de poire, sorbet café et crème de marron

l'axel (1)

Petites mignardines pour la fin: mousse noix de coco, macaron chocolat-fruits rouges, tartelette vanille-poire

Que dire de ce repas, si ce n'est quçl ne mérite que des superlatifs. Et pour un menu dégustation à 80€ il est tout à fait correct niveau prix et qualité. Une belle adresse gourmande à retenir qui a enchanté nos papilles...

L'Axel: 43 rue de France, 77300 Fontainbleau

Réservation au 01 64 22 01 57

Et pour finir notre après-midi la tête dans les étoiles, direction le cinéma pour un super film qui nous a coupé le souffle:

21023233_20130729173134181.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q.jpg

Bande annonce


Published by helene06 - dans restaurants
commenter cet article
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 13:30

PIERRE SANG BOYER (1)

Une nouvelle adresse à tester sur Paris... Le restaurant de Pierre Sang Boyer, finaliste de l'émission Top Chef 2011, est un lieu au concept plutôt innovant que j'ai particulièrement apprécié.

Lorsqu'on pousse la porte de ce restaurant, en fonction de l'heure d'arrivée, on pénètre au fond du restaurant pour s'accouder au comptoir, les uns à côté des autres. Et si par chance, on arrive dans les tous premiers, on a la chance de pouvoir entièrement profiter du spectacle. Le chef cuisine là, juste sous vos yeux, en toute simplicité.

PIERRE SANG BOYER (5)

Pierre Sang souhaite transmettre son goût pour la cuisine à travers des plats cosmopolites, aux multiples saveurs et textures.

Ici pas de carte, mais des produits du marché et des assiettes qui changent au gré de ses envies, des saisons et des arrivages. Avant de commencer, on s'enquiert juste de savoir quels sont les produits ou ingrédients que vous ne devez (ou ne pouvez) pas manger. Et si vous êtes difficiles, faites confiance au chef, je parie qu'il va vous faire changer d'avis... Ensuite, asseyez-vous sur les hauts tabourets, puis observez la scène et laissez-vous guider...

Un grand principe du restaurant: on goûte et on discute après... Enfin, dégustez plutôt...cherchez les parfums, les associations, les souvenirs culinaires, ça y est, les papilles sont en alerte... A la fin de la dégustation on va vous révéler la composition des plats.

 filet de carrelet mariné à l'huile de sésame, tombée d'

Petite mise en bouche: filet de carrelet mariné à l'huile de sésame, galette de riz croustillante, tombée d'épinards et vinaigrette à la betterave

PIERRE SANG BOYER (2)

Avant la découverte du plat, on en râte pas une miette, on observe, on s'interroge... Puis on s'impatiente avant de voir arriver la suite!

haddock, purée de chou-fleur aux oeufs d'esturgeon, espuma

L'entrée: haddock, purée de chou-fleur aux oeufs d'esturgeon, espuma anisé et pissenlit 

PIERRE SANG BOYER (3)

C'est beau de le regarder travailler, quelle facilité...

purée de châtaigne fumée, échalote marinée, joue de po

Plat: joue de porc confite, purée de châtaigne fumée, chips de légumes, échalotes marinée. Tout est parfait, les goûts sont harmonieux et complémentaires.

crémeux de cheesecake, glace poire-caramel, financiers à

Puis c'est au tour du dessert de faire son entrée, on aurait envie que le temps s'arrête, c'est beau, c'est intriguant... Mais c'est surtout très bon: le chaud, le froid, le glacé, le croquant, le fondant, tout y est!

Dessert: Crémeux de cheesecake, glace poire-caramel, financier à la pistache, figue confite, marmelade de pommes et yuzu.

PIERRE SANG BOYER (4)

A la fin du repas, on ne se résigne pas à partir tout de suite. Le temps a passé trop vite, on a comme un goût de trop peu en bouche... Avant de céder la place aux autres, on en profite encore en regardant le chef préparer ses prochaines assiettes, et on se promet qu'on reviendra...

Côté prix, c'est très abordable. On a opté pour la formule entrée, plat et dessert à 25€ (une formule entrée-plat ou plat-dessert à 20€, et une formule entrée-plat-dessert-fromage à 35€). Attention, pas de réservation, alors si jamais vous avez envie de tester cette délicieuse adresse, ne vous attardez pas dehors, poussez la porte et venez discuter avec le chef, qui se fera un plaisir de vous préparer un bon repas, entre amis...

55 rue oberkampf, 75011 Paris, sans réservation (du mardi au samedi)

Published by helene06 - dans restaurants
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 09:00

Restaurant Monjul (Paris 4ème (6)

Ce qui est chouette, quand on habite pas loin de Paris, c'est que la capitale regorge de petits restaurants bien sympathiques. Pas de monotonie dans l'assiette, il y a de quoi satisfaire tous les palais et pas forcément en se ruinant. Vous ne me croyez pas? 

Si je vous dis que ce tout dernier restaurant testé vous propose un menu déjeuner à 20,50€ pour une entrée, un plat, un dessert? Bon ok vous êtes sceptique sur la qualité dans l'assiette à ce prix là. Et bien détrompez-vous! Voici encore une belle petite découverte, une adresse à tester à nouveau, car ici, la carte change tous les jours.

Monjul, c'est un petit coin tout coquet, dans une rue calme, où il fait bon s'installer et prendre son temps...

Restaurant Monjul (Paris 4ème (1)

Ce jour-là, on est venu pour tester le menu du jour à 20,50€ alors c'est parti!

Restaurant Monjul (Paris 4ème (2)

Maki polenta-sardine, effiloché de haddock et roquette. Une explosion en bouche, un assaisonnement équilibré et des produits simples mais parfaitement réunis pour une entrée réussie!

Restaurant Monjul (Paris 4ème (3)

Sauté de boeuf au romarin, boulettes de riz frit, petits pois et chou-fleur

Une fois de plus, un succès terrible puisque ayant en horreur le chou fleur, je m'attendais à être déçue par le goût trop prononcé de ce légume. Et bien, il n'en est rien, le chef a pris un parti pris de le servir croquant, juste blanchi, le goût est ainsi peu fort en bouche mais les textures sont intéressantes. A la fois crémeux et croquant, tout est parfait! Quant à la viande, cuisson bien maîtrisée et jus très goûteux!

Restaurant Monjul (Paris 4ème (4)

Riz au lait mangue et gingembre

A l'arrivée du dessert, c'est l'apothéose. Moi qui ne suis pas une grande fan de riz au lait, et encore moins de gingembre, j'ai juste adoré ce dessert à la texture très crémeuse. Les mangues sont très goûteuses et impregnées de sirop, le gingembre est juste dosé pour réhausser comme il faut ce dessert. Et pour apporter une petite touche de croquant, quelques morceaux de crumble sablé vous laisse un agréable plaisir en bouche. Bref un dessert parfaitement réussi dont j'aurais bien aimé avoir la recette pour la refaire à la maison tellement j'ai aimé!

Conclusion: des produits simples mais très bien associés. Une belle présentation à l'assiette et une cuisine inventive et osée, bref, tout ce que j'aime!

Et pour couronner le tout, on ressort de là avec la nette impression d'avoir bien mangé sans s'être ruiné!

Restaurant Monjul (Paris 4ème (5)

Restaurant Monjul (Paris 4ème (8)

Bref on y retourne quand?

Enfin pour terminer, une petite balade digestive qui nous mène à quelques rues de là, à l'Eclair de Génie. Arrivés devant la vitrine, on ne peut pas se retenir de rentrer...

Restaurant Monjul (Paris 4ème (9)

Les éclairs sont de véritables oeuvres d'art. On a envie de tous les emporter. Dommage ce jour-là, le temps ne s'y prête pas et le transport en train auraient eu raison de leur peau! Alors on reste raisonnable et on repart bredouille.

Mais une chose est sûre, on s'est promis de revenir! Pour les éclairs ou pour les truffes de toutes les couleurs?

Restaurant Monjul (Paris 4ème (10)

Restaurant Monjul: 28 rue des Blancs Manteaux, 75004 Paris, tél: 01 42 74 70 15, métro Rambuteau, ligne 11

L'éclair de Génie: 14 rue Pavée, 75004 Paris, tél: 01 42 77 85 11, métro Saint Paul, ligne 1

Published by helene06 - dans restaurants
commenter cet article
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 16:30

les fils à maman (9)

Au départ, l'aventure avait plutôt mal commencée. Quelques jours avant la date choisie, j'appelle pour réserver dans cet endroit atypique mais plutôt original. Pour rester dans l'ambiance, on me tutoie et me souhaite la bienvenue pour ma 1ère visite.

Le jour J, on rentre dans le restaurant en annonçant notre réservation par mon prénom, ce qui me surprend un peu car n'importe qui peut prendre ainsi ma réservation s'il porte le même prénom que moi! Et là, mes doutes se confirment: surprise, pas de réservation enregistrée! Le comble! La salle est blindée et pas moyen de nous trouver un petit coin pour s'asseoir.

Il est déjà 13h, alors on prend l'option d'attendre un peu, histoire qu'une table se libère, et, en attendant, on va flâner à deux pas de là, passage Jouffroy, non loin du Musée Grévin, sous ce passage couvert où le temps semble s'être arrêté.

les fils à maman (1)

Le ventre vide, on se met à baver sur les vitrines alléchantes de sucreries...

les fils à maman (2)

Puis, sans oublier le but de notre visite dans ce quartier, on retourne à notre point de départ, histoire de voir si une table s'est enfin libérée... Manque de bol, il nous faut attendre encore un peu.

Heureusement, pour nous faire patienter, on nous offre quelque chose à boire le temps de choisir notre menu, bon point pour le restaurant. On se détend et l'alcool aidant, on se prend à rire de tout et de rien, et on ne regrette pas d'avoir pris place au comptoir...

les fils à maman (3)

Entre temps, il est enfin l'heure de s'installer à table et de découvrir les plats qui arrivent au fur et à mesure...

les fils à maman (5)

Croquettes de Babybel panées

les fils à maman (6)

Vu sous cette angle, ça donne envie non?

les fils à maman (7)

Puis filet de sole, sauce vierge et purée de carottes pour la plus raisonnable (comment ça, c'est sûrement pas moi?)

les fils à maman (8)

Cheeseburger du Petit Nicolas au cheddar et ses frites pour les plus gourmandes...

les fils à maman (11)

Côté dessert, café gourmand composé d'une mousse de fruits rouges, moelleux et quelques fruits frais

les fils à maman (10)

Sablé petit Lu, banane, Nutella, chantilly, un poil écoeurant après un cheeseburger.. je l'avoue!

les fils à maman (12)

tiramisù au kinder

Que penser de cette adresse? un poil décalée, vous avez l'impression de replonger dans l'univers de l'enfance avec son décor de bancs d'écoles, ses étagères remplies de collections de bibliothèque verte et de bds de tintin. Côté ambiance musicale, on vous passe la musique de capitaine flamme, histoire de vous mettre dans le bain.

Enfin, côté assiette, du régressif à souhait, on retombe vraiment en enfance. Bref, une belle adresse cohérente, de la décoration à l'assiette. Et côté prix, c'est plus que raisonnable: 19€ pour une entrée, un plat et dessert. Et même avec les suppléments un peu partout, le prix reste raisonnable.

Les fils à Maman, 7 bis rue Geoffroy Marie, Paris 9ème. Tél: 01 48 24 59 39

Pensez à réserver! Et si vous voulez être sûre d'avoir votre table à l'arrivée, osez le côté décalé en proposant votre petit surnom chouchou!


Published by helene06 - dans restaurants
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 16:45

le métropolitain (1)

Encore une nouvelle adresse sur Paris testée et à refaire...

Il s'agit du restaurant de Paul-Arthur Berlan, le 1/2 finaliste de Top Chef 2011:"le Métropolitain". Une adresse plutôt sympa et conviviale, à la décoration typiquement parisienne avec ses vielles banquettes en bois, ses vieilles affiches accrochées au mur...

le métropolitain (8)

Côté table, on est agréablement surpris par la qualité dans l'assiette, sutout pour le prix affiché. On a opté pour le menu du jour à 22€, comprenant entrée, plat et dessert. Pas de possibilité de faire son choix mais pour ce prix, on ne fait pas les difficiles, ce qui compte c'est que les produits sont frais, de saison et bien travaillés. Le menu du jour est affiché sur la page facebook.  Et pour ceux qui le désirent d'autres plats sont proposés à la carte, toujours de saison.

le métropolitain (2)

Gambas marinées, guacamole relevé au piment d'Espelette

le métropolitain (3)

Epaule d'agneau confite de l'Aveyron et pommes paillasson

le métropolitain (4)

Croustillant au chocolat lacté et glace au caramel au beurre salé

Que dire de ce menu si ce n'est qu'on l'a savouré du début à la fin: une entrée tout en simplicité et fraîcheur, un plat succulent, avec une sauce juste parfaite. Quant au dessert, si on pense n'en avoir qu'une petite part lorsqu'il arrive devant nous, on se rend compte qu'il est juste bien dosé et parfaitement équilibré, ni trop, ni trop peu, les papilles s'affolent... Et lorsqu'on sort de table, on a cette impression d'avoir bien mangé mais on se sent bien et pas trop lourd.

La carte change fréquemment, en fonction des saisons et des idées du chef. Mais pour un tel prix, ce serait dommage de se priver et de ne pas tester cette belle adresse...

le métropolitain (6)

Ce qui donne surtout envie d'y retourner, c'est l'accueil chaleureux et tout en simplicité. Car loin d'avoir pris la grosse tête depuis l'émission Top Chef, Paul-Arthur est resté quelqu'un de simple, qui aime transmettre le goût des bonnes choses, et on le ressent dans nos assiettes.

le métropolitain (7)

Pour prolonger de manière agréable cette belle journée, et après ce délicieux repas, un petit tour à la place des Vosges qui se trouve à deux pas...

le métropolitain (9)

On s'arrête un instant et on savoure les quelques rayons du soleil qui jouent à cache-cache avec les nuages.

le métropolitain (10)

le métropolitain (12)

Le métropolitain: 8 rue de Jouy, 75004 Paris, tél: 09.81.20.37.38 (fermé le dimanche)

Pensez à réserver, c'est indispensable!

Published by helene06 - dans restaurants
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 17:05

septime (8)

Je profite de me trouver pas très loin de Paris pour tester les plus belles tables qui montent, qui montent... Et Septime n'a pas fait l'exception. J'avais repéré des avis plutôt prometteur ici ou ici, alors j'ai eu envie d'aller me faire ma propre opinion...

Le chef de cuisine Bertrand Grebaut, qui a fait ses classes chez Robuchon et chez Passard et qui a aussi travaillé à l'Agapé (une étoile au Michelin), a ouvert son propre restaurant en avril 2011. Il prépare dans sa cuisine des associations insolites et originales, avec des produits frais et des mélanges détonants, regardez plutôt:

Les entrées:

septime (2)

Betterave/Cecina/Noix de macadamia

septime (3)

Poireaux/Ricotta/Anguille fumée

Les plats:

septime (4)

Canard des Landes/Champignons/Vin rouge

septime (5)

Cabillaud/courge musquée/pollen de fleur

Le dessert

septime (6)

Héliantis/noisette/shortbread

Le prix est un peu monté (28€ pour entrée, plat et dessert au lieu de 26€ précédemment) mais reste raisonnable. Les cuissons sont parfaites et les associations étonnantes et intérressantes.

septime--1-.JPG

Une belle adresse à connaître!

Septime, 80 rue de Charonne, Paris 11ème, tél: 01.43.67.38.29

septime (7)

Published by helene06 - dans restaurants
commenter cet article

 

 

 

logo-cuisicook-arrondi-250.gif

Rechercher


Vous souhaitez alléger vos recettes?
Retrouvez mon tout nouveau blog "Les Délices D'Hélène Allégés"
Cliquez sur la photo !

Liens utiles

boutiqueencouleurlogo-exe-01.JPG