Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 09:00

madeleines chocolat, coeur nutella

Pour l'anniversaire de ma poupée, j'avais également confectionné ces petites madeleines ultra gourmandes qui ont beaucoup plu! Merci pour l'idée Josie!

Pour 16 madeleines

  • 2 oeufs
  • 100g de farine
  • 1/3 de sachet de levure chimique
  • 85g de sucre
  • 85g de beurre fondu
  • du chocolat noir
  • du Nutella

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre et la levure. Faire fondre le beurre dans une casserole, à feu doux et l'incorporer au mélange. Ajouter les oeufs un par un, en mélangeant bien entre chaque ajout. 

Déposer une petite cuillère au fond d'empreintes à madeleines. Puis ajouter 1/2 cuil. à café de Nutella et recouvrir de pâte à madeleine. Placer au frais 1h.

Préchauffer le four th. 220°C. Faire cuire 5 minutes puis baisser la température du four à 180°C et prolonger la cuisson 8 à 10 minutes en vérifiant bien la cuisson. Les madeleines ne doivent pas trop colorer.

Sortir du four et laisser entièrement refroidir. Démouler.

Faire fondre à feu doux du chocolat noir dans une casserole à fond épais. Badigeonner les coques à l'aide d'un pinceau ou le dos d'une petite cuillère. Puis redéposer la madeleine dans le moule. Placer au frais 1h, le temps que le chocolat durcisse.

Au moment de déguster, sortir du réfrigérateur quelques minutes avant la dégustation.

madeleines au chocolat, coeur nutella

Repost 0
Published by helene06
commenter cet article
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 07:45

layer cake à la fraise

Mercredi, ma poupette fêtait ses 3 ans, comme le temps passe vite! C'est une grande fille maintenant qui a ses propres goûts et ses idées. Pour lui faire plaisir et aussi pour marquer le coup comme il se doit, je me suis orientée vers un gâteau qui pourrait lui faire plaisir, c'est à dire un gâteau de fille avec des fraises, de la crème et une génoise aux amandes, et avec une décoration qui allait lui plaire j'en suis sûre: avec Mickey et Minnie, je ne pouvais pas me tromper!

Côté décoration, je suis un peu déçue de ne pas avoir eu assez de temps pour le peaufiner comme je l'aurais voulu mais le principal c'est qu'il était super bon, pas trop sucré et que lorsqu'il est arrivé sur la table, ma puce avait des étoiles dans les yeux! Succès garanti!

003

Pour 20 personnes (soit un gâteau rectangulaire de 27 x 34cm)

Pour 3 plaques de génoise

  • 12 oeufs
  • 150g de farine
  • 210g de poudre d'amande
  • 300g de sucre

Pour la garniture

  • 40cl de crème liquide à 30% MG
  • 250g de mascarpone
  • 3 cuil. à soupe de sucre glace
  • 1 pot de confiture de fraises
  • du sirop de grenadine
  • 750g de fraises
  • 3 paquets de fingers au chocolat au lait

laye cake à la fraise

Pour réaliser mes plaques de génoise, j'ai divisé les quantités par 3 et reproduis les étapes ci-dessous 3 fois.

Préchauffer le four th.180°C. Dans le bol d'un robot patissier mixer 4 oeufs avec 100g de sucre quelques minutes, jusqu'à ce que le mélange triple de volume et devienne bien mousseux.

Tamiser ensemble 50g de farine et 70g de poudre d'amande et incorporer délicatement avec une maryse au mélange d'oeufs. Pour un goût plus marqué, vous pouvez rajouter quelques gouttes d'extrait d'amandes amères.

Recouvrir une plaque de four de papier sulfurisé et faire couler la génoise sur la plaque. Passer au four 20 à 25 minutes. Elle doit dorer légèrement. Pour vérifier la cuisson,  piquer avec la pointe d'un couteau. Sortir du four et laisser refroidir entièrement.

Renouveler cette opération 2 fois.

019

Pendant ce temps, préparer la crème: Monter la crème fraîche en chantilly bien ferme (pensez à utiliser une crème bien froide et à refroidir au congélateur quelques minutes au préalable votre récipient qui va acceuillir la chantilly). Ajouter le masarpone et le sucre glace puis 3 cuill. à soupe de confiture. Placer au frais.

Equeuter les fraises et les couper en 4 dans la longueur. Dans un bol, mélanger de l'eau avec du sirop de grenadine.

Monter le gâteau: Sur un plat de service, déposer votre cercle à pâtisserie et placer au fond, une couche de génoise. Imbiber avec une cuillère, sans trop mouiller, la génoise avec du sirop de grenadine puis tartiner d'une légère couche de confiture. Recouvrir avec 1/3 de la chantilly au mascarpone. Parsemer de morceaux de fraises.

Recouvrir d'une nouvelle plaque de génoise et renouveler l'opération 2 fois. Terminer par une couche de chantilly au mascarpone. Lisser la surface et placer au frais plusieurs heures.

Lorsque le gâteau a bien pris, le sortir du frigo et le décorer en disposant tout autour les finger. Terminer la décoration à votre convenance. avec quelques fraises réservées.

052

Repost 0
Published by helene06
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 16:10

spaghettis au pesto de roquette

Une délicieuse façon d'accomoder les spaghettis. On connaît déjà la version pesto classique avec du basilic, certainement moins cette une variante avec de la roquette.

Pour 4 personnes

  • 400g de spaghettis
  • 175g de roquette
  • 100g de pignons de pin
  • 100g de parmesan râpé
  • 2 cuil. à café de vinaigre balsamique
  • 6 cuil. à soupe d'huile d'olive
  • 1 pincée de sucre
  • sel et poivre

Faire dorer les pignons de pin dans une poêle antiadhésive puis les laisser refroidir sur du papier absorbant. Laver et essorer la roquette, supprimer toutes les tiges épaisses. Réserver quelques feuilles de roquette et un peu de pignons pour la décoration.

Réunir le reste de la roquette et de pignons, l'huile, le vinaigre balsamique et le parmesan dans le bol d'un robot mixeur. Saler, sucrer, poivrer et mixer le tout pour obtenir une purée lisse et épaisse. Goûter et rectifier l'assaisonnement.

Dans un grand faitout, porter de l'eau salée à ébullition. Y plonger les spaghettis et faire cuire le temps indiqué sur le paquet (8 à 12 minutes selon leur grosseur). Goûter pour vérifier la cuisson. Egoutter, mettre dans un saladier préchauffé et verser le pesto de roquette. Mélanger uniformément, décorer avec les pignons grillés et les feuilles de roquette réservées. Servir aussitôt.

Repost 0
Published by helene06
commenter cet article
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 06:35

fraises viennoises (3)

Des fraises, de la chantilly, il ne faut pas forcément grand chose pour réaliser un dessert gourmand! Voici celui que nous propose Gousse2vanille.

Pour 4 verrines

  • 350g de fraises
  • 25cl de crème liquide entière
  • 60g de sucre glace
  • 1 feuille 1/2 de gélatine
  • vanille liquide

Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide. Rincer et équeuter les fraises. En mixer 200g avec 20g de sucre glace. Filtrer et porter à ébullition. Hors du feu, ajouter la gélatine essorée. Mélanger et laisser refroidir.  Ajouter le reste des fraises coupées en dés et réserver.

Battre la crème en chantilly bien froide. Ajouter à la fin le reste de sucre glace et quelques gouttes d'extrait de vanille. Fouetter pour que la crème soit très ferme.

Verser la chantilly dans des verrines. Alterner avec le coulis de fraises. Placer au frais 3 heures.

fraises viennoises (2)

Repost 0
Published by helene06
commenter cet article
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 17:30

218

Notre périple en Aveyron touche à sa fin. Mais avant de reprendre la route en direction des caves de Roquefort, un délicieux petit-déjeuner nous attend. 

213

La table est dressée et difficile de résister devant tant de bonnes choses... Le repas de la veille bien digéré, on attaque à nouveau!

219

Et ce n'est pas le plateau de fromage et de charcuteries de la région qui va nous faire peur!

222

Il est l'heure pour nous de partir, à contrecoeur, mais nous avons encore une visite qui nous attend. En route, on passe par le Viaduc de Millau, qui, soit dit en passant, est juste grandiose. On aime ou on déteste mais il ne laisse pas indifférent!

243

231

Arrivés à la cave de Roquefort Société, une visite privative nous attend pour nous expliquer la fabrication du roquefort. En tant qu'adeptes de ce fromage, nous sommes très attentifs à la visite.

233

Ces grottes naturelles ont été aménagées grâce au génie des hommes. A l'origine de ces caves, un gigantesque écroulement d'une partie du rocher de Combalou qui eut lieu il y a un million d'années. Cet éboulement forma failles et grottes. Chez Roquefort Société, le système de climatisation et d'humidification se fait selon un phénomène naturel issu de l'effondrement de la montagne: les fleurines.Il y a tout de même lieu de maîtriser la température idéale à l'affinage des fromages. 

C'est dans ce milieu biologique naturel que s'est développé un micro-organisme parfaitement adapté: le Penicillium roqueforti. Ce champignon est essentiel dans le processus de maturation du roquefort.

237

Les pains de roquefort sont percés d'une quarantaine de trous sur toute sa hauteur. Cette opération a pour effet de favoriser le développement du penicillium roqueforti. L'affinage peut enfin se faire dans les caves de roquefort. Entre 15 jours à 3 semaines, les pains sont conservés en cave d'affinage.

Lorsque le chef estime que le développement du penicillium roqueforti est suffisant, les pains sont emballés un à un et conservés dans des salles à basses températures pour poursuivre leur lente maturation.

239

250

Trois mois au minimum sont nécessaires à l'élaboration du roquefort.

247

Des tests sont effectués sur quelques produits pour vérifier la maturation du fromage.

245

249

Après la visite des caves, place à la dégustation où une superbe table nous attend!

261

263

Un petit morceau? 

Nous on reprend la route, retour à Montpellier pour récupérer le TGV qui nous remmène jusqu'à la maison, des étoiles pleins les yeux et les papilles en fête.

Je remercie encore la marque Roquefort Société qui nous a fait un superbe cadeau ainsi que l'agence St Affrique Voyage pour l'organisation du séjour! Un week-end inoubliable qui nous a emerveillé du début à la fin.

Repost 0
Published by helene06
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 16:10

Après une superbe journée et une excellente soirée la veille, nous sommes impatients, mine de rien, de nous rendre enfin chez Michel Bras et de voir ce qui nous attend. Alors histoire de profiter un peu de l'établissement, nous décidons de nous y rendre un peu plus tôt que prévu et nous ne regrettons pas, car lorsque nous arrivons, nous tombons sous le charme de l'endroit.

Petite visite de la chambre et de l'hôtel avant de passer à table...

161

La chambre est spacieuse et moderne.

162

Terrasse privative, dommage que le temps ne s'y prête pas...

166

Petit dressing

171

Quant à la salle de bain, elle est presque aussi grande que la chambre... Non j'exagère un peu mais quand même!

170

Baignoire ou douche, on a l'embarras du choix...

207

La chambre est superbe, mais le salon pour prendre un verre est pas mal non plus!

221

Et ne parlons même pas des couloirs de l'hôtel!

Enfin l'heure fatidique est arrivée. On se pomponne, on se met sur son 31 et on se dirige avec excitation vers le restaurant. Dans le couloir, on passe devant les cuisines et puisqu'on me le propose si gentillement, j'ose entrer...

172

Somptueuses les cuisines d'un restaurant 3 étoiles! et je ne vous parle même pas des odeurs!

173

Les postes "sucré". Bon vite! à table!

176

Installés à table, on observe le balai des serveurs devant les tables qui se remplissent doucement. Il est 20h15 et le restaurant n'est pas encore rempli, ça ne saurait tarder...

180

Après avoir étudié le menu qui nous est proposé, on patiente sagement devant le défilé de mises en bouche: oeuf à la coque au safran et mouillette aux épices. Pour l'accompagner, un vin de sureau aux zeste d'orange, juste sublime.

182

Tartes fines aux cèpes

183

Tartine de maquerau et petit bouillon. Dommage je n'ai pas retenu les intitulés exactes.

184

Après la succession de mises en bouche, place aux 3 entrées.

La 1ère: dans l'esprit d'une salade: le lapin de la famille Bigeon (l'exploitation d'à côté) en gelée, purée de chou-fleur, rhubarbe et jeunes pousses. Si je vous dis que je ne mange jamais de lapin et que là, j'ai fais une entorse à la règle sans aucune retenu et quel plat succulent!

186

2ème entrée: des contreforts du Larzac: l'omble chevalier juste cuit sur un beurre tranché, cèbes de Lézignan, trait de vinaigre, citron au sel et touche de Livèche

188

3ème entrée: tout un méli-mélo: pâtes fraîches, céleri-rave, oseil ponctué d'anchois et d'un bouillon à l'olive noire

191

Place au plat: filet de boeuf de pure race Aubrac et le chou rave, jus vert piquant/acide et orge perlé.

193

Et pour l'accompagner l'Aligot! Une pure merveille!

194

Les estomacs commencent à se rétrécir mais à la vue du plateau de fromage, impossible de résister... Laguiole aux différents affinages, roqueforts, fromages de brebis ou chèvre, on a l'embarras du choix...

196

Et pour accompagner tout ça, un délicieux pain aux noix et aux raisins.

200

Quand le dessert arrive, on a vraiment plus beaucoup de place à lui accorder mais comment refuser une si belle assiette?

Cerises burlat à picorer avec des croûtes à l'orange, crème glacée parfumée à l'amande amère, fine gelée à la fleur d'oranger et un assaisonnement épicé. 

A coté de l'assiette, dans la petite verrine blanche, le 2ème dessert: fraise-cardamome et acacia, Banyuls réduit.

202

Enfin, pour clôturer en beauté ce repas réalisé à la perfection, quelques mignardises à base de mousses et de glaces: mousse à la vanille et poivre rose, glace au thé matcha, glace au chocolat amer et feuille de menthe cristallisée, etc, mais là ça devient plus que difficile...On cale!

Au fait, qui a dit que dans un restaurant gastronomique on mangeait trois fois rien?

203

De retour dans notre chambre, une délicate attention nous attend: les volets sont tirés, les lumières allumées, le lit est prêt à nous accueillir et quelques jonquilles sont déposées délicatement sur le lit, ainsi que quelques bonbons, oui mais là, c'est carrément plus possible.

Que dire de cette belle soirée? A table, nous n'avions juste pas de mots. "Est-ce que tout se passe bien?" Que pouvions-nous répondre à cela? Si le paradis existe, je crois que l'on s'y trouve, c'est sûr!

Je vous dis à très vite pour la dernière étape de notre week-end gastronomique...

Repost 0
Published by helene06
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 15:45

Après une nuit reposante au Château de Creissels, la journée est libre. Comme le temps est menaçant et que nous ne sommes attendus que le soir chez Michel Bras, nous décidons de nous rabattre sur une activité "au sec"... Des gorges, excellente idée! On se dirige donc vers l'Abîme de Bramabiau.

061

Au coeur du massif de l'Aigoual, en plein coeur du parc national des Cévennes, la rivière du bonheur naît à l'air libre. On pénètre à l'intérieur de la roche et le spectacle est juste grandiose.

063

C'est un site étrange et singulier. Effectivement, dans cette grotte, on n'éprouve aucune sensation de déjà vu.

069

082

095

108

La visite aménagée propose un circuit de 1km très accessible d'autant que les nouveaux aménagements de 2006 permettent de ressortir à 5 minutes du bâtiment d'accueil. La visite se fait donc tout en douceur.

129

Retour en pleine nature, où le ciel est toujours menaçant, mais il n'arrivera pas à nous gâcher notre bon humeur.

Et comme il ne pleut toujours pas, direction le village médiéval de Séverac le Château, histoire de faire route pour l'Aubrac et de nous rapprocher tranquillement de notre point de chute du soir, le restaurant Bras.

131

Un site exceptionnel à découvrir à deux pas des gorges du Tarn et du viaduc de Millau. Le panorama est superbe et le village très charmant.

138

Batti sur une butte qui culmine à plus de 800 mètre de hauteur, le château veille sur la Cité médiévale et offre une magnifique vue sur la vallée de l'Aveyron.

133

L'accès se mérite, mais une fois en haut, on découvre remparts, tours et chapelle du Moyen Age, façade Renaissance et point de vue exceptionnel sur la vallée.

140

141

147

En redescendant du château, on fait des rencontres improbables...

150

160

Au détour d'une ruelle, on découvre la maison Jeanne, qui est réputée être l'une des plus anciennes du département de l'Aveyron. Datant du XIV ème siècle, elle est plutôt bien conservée.

154

On clôture cette belle promenade, et en prend la route de l'hotel, impatients à l'idée de découvrir ce qui nous attend encore... La suite très vite!

Repost 0
Published by helene06
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 05:29

Souvenez-vous, le mois dernier je vous proposais de gagner un panier gourmand avec la marque Lesieur.

Le tirage au sort a eu lieu et la gagnante est:

- Chou Chou, commentaire n°24

Bravo à toi et merci de me faire parvenir tes coordonnées postales!

Repost 0
Published by helene06
commenter cet article
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 16:50

Souvenez-vous, il y a quelques mois de cela, je vous mettais à contribution pour tenter de remporter un week-end d'exception en Aveyron, grâce à la maque Roquefort Société, pour laquelle j'avais réalisé des ravioles de boeuf aux oignons caramélisés, sauce au roquefort et crumble de noisettes. Puis, ayant appris la perte de mon père à ce moment précis, j'ai eu envie l'espace d'un instant de tout laisser tomber. Après quelques jours de reflexion, j'ai tout de même eu envie de redresser la tête et de me battre pour remporter ce concours car je lui en avais parlé quelques jours plus tôt et je savais qu'il était très fier de tout ce que j'entreprenais en ce sens. Et j'ai bien j'ai eu l'immense surprise de remporter ce concours et c'est pas plus tard que le week-end dernier que nous nous sommes transportés le temps d'un week-end pour profiter de ce séjour. Papa, ce week-end c'est en partie grâce à toi que je l'ai gagné et aussi à vous tous qui m'avez soutenu.

Je vous propose quelques photos pour retracer ce fabuleux week-end (3 jours exactement). 

Après quelques heures de TGV, arrivés à Montpellier, on récupère la voiture de location qui nous attend et on trace notre route jusqu'au château de Cresseils, où nous sommes attendus pour la nuit.

041

Ce château, au décor purement nature offre une vue superbe sur le viaduc de Millau.

038

La partie la plus ancienne du château date du XII ème siècle. L'autre partie, rénovée, invite à la quiétude et à la détente dans un cadre naturel privilégié.

042

Il dispose d'une piscine extérieure chauffée, mais le temps ne s'y prêtant pas vraiment, nous n'avons pas pu en profiter. Dommage, elle n'attendait que nous.

025

On nous a réservé une chambre dans la partie la plus ancienne.

030

Le décor est juste magique, on se laisse transporter dans une autre époque...

032

033

035

Pour le repas, nous sommes attendus au restaurant "La Mangeoire", à Millau. Sous les voûtes de pierre des anciens remparts, le chef grille et flambe viandes et poissons dans la vaste cheminée. Les photos ne mettent pas à l'honneur ce délicieux repas, des assiettes plutôt classiques mais très bien exécutées.

047

Vol au vent de ris de veau d'agneau parfumé aux morilles

048

Foie gras marbré au confit de canard, accompagné d'un verre de Jurançon

050

En plat: Brochette de lotte au lard fumé grillée au feu de bois accompagné de flan de chou fleur, riz sauvage et champignons en gratin

052

Mixe grill d'agneau: côtelette, rognon et piqué de gigot, accompagné de frites maison, flan de chou-fleur et champignons en gratin

054

En dessert: mousse au chocolat aérienne et crème au citron

058

Croustillant au praliné, sauce au caramel au beurre salé.

La soirée s'achève en douceur, et encore le meilleur est à venir... La suite très vite!

Repost 0
Published by helene06
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 15:30

fete-des-peres--1-.JPG

Aujourd'hui, c'est la fête des pères! Alors on a profité que papa soit au travail pour lui concocter un de ses desserts préféré à 4 mains, enfin, plus à deux qu'à 4  car ma poupette a voulu se débrouiller comme une grande pour faire plaisir à son papa, mais chut, c'est un "letué" (secret).

Alors quoi de mieux pour régaler son papa que de lui préparer un moelleux au chocolat avec un coeur coulant, sûr qu'il va adorer!

Pour 6 moelleux (car il va bien en manger plusieurs papa!)

  • 200g de chocolat noir
  • 3 oeufs
  • 80g de sucre
  • 6 truffes 
  • 50g de beurre
  • 1 bonne cuillère à soupe de farine

Faire fondre le chocolat avec le beurre. Dans un saladier, mélanger les oeufs entiers avec le sucre. Ajouter le chocolat fondu puis la farine. Mélanger puis laisser refroidir la pâte.

fete-des-peres--5-.JPG

Verser la préparation dans des empreintes en silicone (à défaut, beurrer et fariner des moules individuels pour faciliter le démoulage). Remplir de pâte à la moitié.

fete-des-peres--6-.JPG

Ajouter une truffe au centre puis recouvrir de pâte restante.

fete-des-peres--7-.JPG

Préchauffer le four th.240°C. Lorsque le four est bien chaud, glisser les moules 11 à 12 minutes, le coeur doit rester coulant. A la fin de la cuisson, sortir aussitôt du four et laisser refroidir 10 minutes avant de démouler. Accompagner d'une boule de glace vanille ou de crème anglaise.

Et maintenant on passe à table!

fete-des-peres--2-.JPG

Bon toi, j'ai pas préparé de dessert pour toi!

fete-des-peres--3-.JPG

Hum trop bon mon gâteau, trop fière de moi!

fete-des-peres--4-.JPG

Repost 0
Published by helene06
commenter cet article

 

 

 

logo-cuisicook-arrondi-250.gif

Rechercher


Vous souhaitez alléger vos recettes?
Retrouvez mon tout nouveau blog "Les Délices D'Hélène Allégés"
Cliquez sur la photo !

Liens utiles

boutiqueencouleurlogo-exe-01.JPG